Business and Industry News

Congédiement Injustifié d’un Emploi

without comments

dismissalDans le climat économique moderne, perte d’un emploi peut facilement être un coup dévastateur, financièrement, émotionnellement et socialement. Il peut être encore pire quand un employé a perdu son emploi injuste, qu’elle soit due à la discrimination, des vengeances personnelles ou un certain nombre de relations patronales toxiques. Congédiement injustifié, également connu sous le licenciement abusif et de congédiement injustifié, est une expression juridique pour encapsuler une situation où un employé a être terminée d’une position dans des circonstances où la résiliation enfreint les conditions d’un contrat de travail ou d’une loi dans les lois sur l’emploi. Si un employeur est reconnu coupable d’avoir résilié abusivement un employé, ils pourraient payer des dettes importantes.

Faute d’un contrat formel ou informel de l’emploi, un employé peut encore déposer une plainte de congédiement injustifié si elles peuvent montrer un contrat implicite pour un emploi permanent, combinée avec des faits qui prouvent ou au moins impliquent que le tir manquait une cause juste. Précédents juridiques ont établi que les dispositions des manuels de l’employé peuvent créer un contrat implicite, comme la pose sur ce qui peut et ne peut pas amener un employé à perdre leur emploi, même sans un contrat formel.

Si un employé congédié fonde sa demande sur le droit public plutôt que la violation d’un contrat, ils doivent prouver que leur employeur a pris une action illégale, comme la discrimination illégale ou de représailles pour dénonciation ou la refusant d’enfreindre la loi pour un employeur. Pour instant, un conditionneur de viande résilié pour avoir refusé de mentir aux inspecteurs pourraient, si elles peuvent prouver qu’ils ont perdu leur emploi pour avoir refusé de mentir aux inspecteurs, dossier pour congédiement injustifié prétend contre leur employeur. Il existe des précédents à la fois la discrimination et de représailles pour dénonciation procès de licenciement abusif, mais il peut souvent tomber plus à l’employé de prouver qu’ils ont perdu leur emploi injustement que pour l’employeur de prouver les mesures qu’ils ont prises étaient légales.

Aux États-Unis, chaque état sauf pour Montana considère l’emploi “à volonté.” Cela signifie que, par défaut, un employé peut perdre leur emploi à tout moment sans être donné une raison, et que l’employé peut quitter leur emploi à tout sans raison donnée. Les principales exceptions à ces lois incluent les contrats de travail mentionnés ci-dessus ou tir qui va contre la loi ou la politique de l’entreprise. Dans le cas de contrats implicites, un employé peut fonder leur costume autour de déclarations faites par leur employeur, même si cela peut être particulièrement difficile à prouver, surtout depuis quelques employeurs font des promesses de maintien dans l’emploi.

Prouver licenciement abusif qui était illégale est pas toujours une tâche facile. La plupart des Etats ne considèrent règles et les lois établies par la Constitution ou les lois de l’Etat à être important dans de tels cas. En plus de refuser d’enfreindre la loi, un employé peut aussi ne pas être congédiée pour avoir signalé la violation par l’employeur de la loi, ni l’employeur peut congédier un employé pour se livrer à des actes considérés comme «dans l’intérêt public» comme juré. Enfin, de refuser d’accomplir un acte qui sont considérés comme contre l’intérêt du public peut aussi être la base pour une poursuite pour congédiement injustifié, mais ils sont beaucoup plus difficile à prouver.

Written by Webclimb

October 20th, 2015 at 12:24 pm

Posted in Loi